Profitez de l’été pour vous débarrasser de vos punaises de lit !

L’été est là : une saison synonyme de soleil, de vacances, de farniente… et de recrudescence des punaises de lit ! En effet, la chaleur tend à raccourcir le cycle de vie de ces insectes, qui se reproduisent et se développent plus vite, et commencent à vous boulotter le sang encore plus rapidement. Les beaux jours sont donc une bonne occasion de repérer une éventuelle invasion de punaises et, le cas échéant, de vous en débarrasser.

On vous explique comment faire !


Première étape : identifier une éventuelle invasion de punaises de lit


Elles n’ont l’air de rien, comme ça, ces bêtes minuscules… Mais les punaises de lit constituent en réalité un véritable problème de santé publique.

Elles occasionnent :

  • des soucis dermatologiques et allergiques,

  • mais aussi des troubles du sommeil, de l’anxiété, voire de la dépression.

Or une fois installées chez vous, elles sont extrêmement difficiles à déloger.


La première chose à faire, c’est donc de vérifier si vous en avez à la maison. La luminosité estivale facilite grandement les choses : les punaises de lit sont visibles à l’œil nu, à condition de savoir ce que l’on cherche. Si vous apercevez des points noirs notamment sur la structure du lit (sommier, tête, lattes, coutures du matelas) comme autant de taches d’encre, ou des traces de sang sur les draps (causées par l’écrasement nocturne des punaises), c’est que vous avez des invitées.


Vous pouvez aussi vous fier à leurs conséquences directes : problèmes de sommeil, démangeaisons, piqûres rouges en ligne droite sur les bras et les jambes, etc.


Deuxième étape : éliminer la colonie de punaises de lit


Dès que vous avez la certitude d’accueillir des punaises de lit, il faut s’en débarrasser dans les meilleurs délais.

Commencez par passer un bon coup d’aspirateur, en explorant chaque recoin de la maison de façon systématique : dans les fonds de placards, derrière les meubles, sur les lattes des lits, sur les rideaux… Surtout, ne laissez rien au hasard. Videz tout de suite le sac (ou nettoyez le réservoir) de l’aspirateur pour éviter que les punaises ne s’en échappent.


Ensuite, lavez votre linge de maison et vos vêtements en machine à 60 °C pour garantir leur désinfection. Vous pouvez dès lors conserver draps, housses et autres linges dans des housses hermétiques : ils seront ainsi inaccessibles aux punaises de lit.


Malgré ces efforts, vous n’aurez certainement pas éliminé toute la colonie. Car les punaises se cachent un peu partout dans la maison, et les larves sont plus difficiles à trouver encore que les populations adultes.

Or il s’avère que les méthodes conventionnelles brillent par leur inefficacité. Les insecticides ne font plus effet depuis que les insectes s’y sont adaptés, et le fameux nettoie-vapeur n’est pas aussi miraculeux qu’on le croit : le fait d’injecter de l’humidité dans le matelas risque d’attirer d’autres nuisibles.


Une bonne solution, naturelle et efficiente, consiste à installer le kit « anti-punaises de lit » développé par Le Sommier Français®. Placées au niveau des points de contact entre la literie et le sol, des bagues recouvertes d’une colle spéciale (non toxique et inodore pour l’Homme) immobilisent les punaises et les empêchent d’accéder à leur source de nourriture (vous !). À défaut de pouvoir s’alimenter, la colonie dépérit et finit par disparaître.


Troisième étape : adopter les bons réflexes préventifs


Une fois les punaises de lit éliminées, votre souci numéro un devrait être… de ne pas en ramener d’autres chez vous ! Pour cela, il faut prendre un certain nombre de précautions :

  • Passez l’aspirateur souvent et de façon systématique ;

  • Inspectez régulièrement votre intérieur ;

  • Lavez à 60 °C tous les vêtements de seconde main rapportés à domicile ;

  • Examinez soigneusement les articles usagés que vous ramenez à la maison (meubles, livres, etc.) ;

  • Ne ramassez jamais sur le trottoir un matelas ou un canapé.

Enfin, soyez particulièrement prudent si vous séjournez dans des hôtels ou des locations de vacances : les infestations de punaises de lit ne sont pas rares – et elles concernent toutes les catégories d’établissements. Pas question de laisser les punaises gâcher ce bel été !

17 vues0 commentaire