Qu’est-ce qu’un sommier tapissier et comment le choisir ?

C’est décidé, vous changez de literie. Mais n’oubliez pas le sommier ! Trop souvent négligé au profit du seul matelas, ce dernier est pourtant bien plus qu’un simple accessoire : c’est de lui que dépendent le soutien et la fermeté du matelas, mais aussi sa performance dans le temps et sa longévité. Le choix du bon sommier est donc essentiel pour bénéficier de tous les avantages d’une bonne literie. Aujourd’hui, nous nous penchons sur le modèle le plus courant : le sommier tapissier. Définition, avantages, critères de choix… Vous saurez tout, tout, tout sur ce type de sommier !


Qu’est-ce qu’un sommier tapissier ?


Le « sommier tapissier » se retrouve dans la plupart des chambres à coucher. L’expression désigne un sommier dont le cadre (généralement en bois) est recouvert d’un tissu décoratif, auquel on associe le plus souvent une tête de lit pour une harmonie parfaite. Il s’oppose au sommier classique composé d’un simple cadre en bois ou en métal monté sur pieds. C’est donc en raison de cette partie en tissu, qui peut le recouvrir intégralement ou non, qu’on le qualifie de « tapissier ».


Quels sont les avantages de ce type de sommier ?


Les bénéfices apportés par le sommier tapissier sont liés à la présence de la partie en tissu, qui assure un rôle à la fois protecteur et esthétique.


Le premier avantage est d’ordre décoratif. Le sommier tapissier n’est pas uniquement fonctionnel : il endosse une dimension esthétique en s’accordant à la décoration de la chambre à coucher, via un large choix de revêtements et de coloris. Il garantit ainsi l’harmonie de la pièce en termes de couleurs et de matériaux. À ce titre, il faut savoir que ce sommier peut être recouvert d’un tissu semblable à celui du matelas ou présenter des textures variées (façon cuir ou daim, avec ou sans motifs, etc.).


Le second avantage a trait à son caractère protecteur. Le tissu qui le recouvre protège à la fois le bois du sommier (surtout quand il s’agit de bois massif, particulièrement sensible aux traces d’impact) et le matelas, en permettant une meilleure aération de ce dernier.

Enfin, le sommier tapissier fonctionne comme un amortisseur pour le matelas : il est ainsi indispensable pour garantir les performances de la literie et lui conférer son rôle de soutien.


Comment choisir son sommier tapissier ?


Au-delà de la dimension purement esthétique (concernant le tissu en tant que tel), le choix d’un sommier tapissier repose sur le même critère que tout autre sommier, à savoir : le type de soutien, c’est-à-dire la partie de la structure destinée à accueillir le matelas. Ce soutien peut être formé de ressorts, de lattes (et parfois des deux à la fois) ou de plots.


Le sommier tapissier à ressorts


Les ressorts constituent la technologie la plus ancienne employée pour les sommiers. C’est aussi la moins répandue de nos jours : elle tend à disparaître au profit des lattes et des plots, sauf en ce qui concerne les ressorts ensachés (le haut du panier en la matière). Il en existe trois catégories :

  • Les ressorts biconiques, reliés par des fils d’acier en forme de spirales. Le maintien est ferme, mais les ressorts finissent par déformer le matelas.

  • Les ressorts multispires. Composés de fils d’acier en spirales, ces ressorts se caractérisent par un maintien homogène. Mais leur durée de vie est limitée et ils offrent une indépendance de couchage médiocre.

  • Les ressorts ensachés. Chaque ressort est recouvert d’un sachet en tissu – une technologie identique à celles des matelas du même type, qui sont d’ailleurs recommandés pour aller avec ce type de sommier. C’est la solution avec ressorts offrant la meilleure indépendance de couchage et le soutien le plus régulier au niveau de la colonne vertébrale.

Le sommier tapissier à plots


Cette technologie, encore peu répandue, s’appuie sur des plots flexibles et multidirectionnels qui suivent les mouvements pour offrir un soutien optimal à l’ensemble du corps, point par point. Le poids est réparti sur toute la surface du sommier, ce qui le rend idéal pour les dormeurs ayant des problèmes de dos.


On retrouve plutôt le système de plots sur les sommiers de type « relaxation » avec tête et pieds relevables.


Le sommier tapissier à lattes


Le sommier à lattes offre un confort optimal, tout en étant le plus robuste et, donc, le plus durable. Il existe deux types de lattes :

  • Les lattes apparentes. Seul le contour du sommier tapissier est recouvert de tissu. Visibles, les lattes offrent une meilleure aération, un très bon soutien,et un alignement optimal de la colonne vertébrale. C’est un modèle adapté aux dormeurs qui transpirent beaucoup, souffrent de la chaleur ou encore d’allergies. En outre, il est aisé à entretenir. À associer à un matelas en latex ou en mousse à mémoire de forme.

  • Les lattes recouvertes. Toute la surface du sommier tapissier est couverte par le tissu, qui forme une surface lisse et homogène sur laquelle poser le matelas (idéalement en latex ou à ressorts). Il évite que la poussière ne puisse atteindre le matelas. Ce type de sommier nécessite de veiller, au moment du choix, à ce que le textile soit suffisamment respirant pour éliminer l’humidité – celle-ci pouvant créer un problème d’hygiène.

Il est également possible de sélectionner les lattes selon leur souplesse. Elles peuvent être « actives » ou « articulées », c’est-à-dire souples et confortables (en bois multiplis), ou « passives », plus rigides et offrant un confort plus ferme. À partir de là, en fonction de l’espacement des lattes, le sommier tapissier sera plus ou moins bien aéré.


Notez que le sommier tapissier à lattes peut également être électrique : grâce à une télécommande, le dormeur peut relever une ou plusieurs parties de la structure. Ce type de sommier se caractérise par de nombreux bienfaits, en termes de confort, de détente et de bien-être. On parle d’ailleurs, à son propos, de « sommier relaxation ».


Les sommiers à lattes ont l’avantage de supporter tous les types de matelas (à ressorts, en latex, en mousse polyuréthane, etc.) sous réserve que l’espace entre les lattes ne soit pas trop important. Ce sont aussi les plus performants, les plus confortables… et ceux que Le Sommier Français vous recommande, à découvrir sans attendre sur cette page !